Presentation

L’Astrolabe, instrument de navigation qui a permis pendant des siècles aux marins de s’aventurer toujours plus loin, a aussi inspiré le nom de plusieurs bateaux d’exploration qui ont sillonné les mers et océans du monde, dès le 18e siècle. À notre tour, nous avons voulu nous emparer de ce symbole à des fins d’explorations musicales, en créant l’ensemble Astrolabe.

 

L’ensemble Astrolabe, créé en 2020 à Saint Brieuc, est un ensemble de musique baroque et classique composé de jeunes musiciens spécialisés dans le jeu sur instruments d’époque et étudiants dans les principaux conservatoires européens. Ils effectuent ainsi un travail de recherche et d’interprétation autour des oeuvres, des compositeurs et des sonorités. L’objectif est de faire découvrir des compositeurs méconnus, faire redécouvrir les grandes oeuvres du répertoire en proposant des interprétations innovantes, intégrées dans leur contexte historique. Les musiciens de l’ensemble Astrolabe partagent l’intime conviction que l’interprétation historique, loin d’être anecdotique, permet d’aborder les oeuvres avec un regard nouveau, créant ainsi des passerelles entre le passé et le présent.

Ce projet a également été pensé comme un projet de territoire. En novembre 2021, l’ensemble Astrolabe a effectué sa première résidence à Saint Brieuc, ponctuée de trois concerts et de rencontres, qui ont touché près de 400 personnes. L’ensemble a tissé des liens avec divers acteurs du territoire afin de proposer des rencontres à destination du jeune public (écoles, centres de loisirs, écoles de musique et conservatoire etc.). L’accessibilité est au coeur du projet de l’ensemble, et les musiciens sont convaincus que les initiatives culturelles sont de forts vecteurs de liens dans les lieux où elles se développent. 

Suite à ces premiers rendez-vous réussis, nous souhaitons continuer dans cette direction et développer nos activités afin de proposer de nouveaux moments musicaux dans les Côtes d’Armor. 

_DSF2312.jpg
 
 

Les musiciens

Ugo Gianotti

Violon

 

Depuis son plus jeune âge, Ugo Gianotti évolue dans un univers musical. Après des études de violon moderne, il choisit de se tourner vers la musique ancienne et le violon baroque.

Il travaille avec Frédéric Martin à Dijon puis au Pôle Supérieur de Poitiers avec Marie Rouquié avant de rentrer au CNSMD de Lyon dans la classe d’Odile Edouard. Durant son parcours il reçoit les conseils de grands pédagogues et interprètes comme Enrico Gatti, Chiara Banchini, François Fernandez ou encore Leïla Schayegh. Il se produit au sein de différents ensembles comme l’Ensemble Baroque de Nice (dir. Gilbert Bezzina), Il Caravaggio (dir. Camille Delaforge), Les Argonautes (dir. Jonas Descotte) ainsi qu’avec le Jeune Orchestre de l’Abbaye aux Dames de Saintes où il a la chance de jouer sous la direction de grands chefs d’orchestre comme Hervé Niquet ou Philippe Herreweghe.

Parallèlement à sa pratique instrumentale, il s’intéresse à la fabrication des archets anciens et se forme à l’archeterie auprès de Nelly Poidevin et Craig Ryder. 

_DSC4042 2.jpg

Ugo Gianotti
Violon

Lucca Alcock

Contrebasse

 

Jeune musicien éclectique d'origine galloise, Lucca Alcock étudie actuellement la contrebasse historique au CNSM de Paris. 

Il joue avec de nombreuses formations classiques prestigieuses telles que l’Orchestre de Paris, l’Opéra de Rouen, le Jeune Orchestre de l’Abbaye, l’Orchestre Français des Jeunes et le Schweizer Jugendorchester. Sa passion pour la musique sur instruments d’époques l’amène aussi à travailler avec des chefs reconnus comme Philippe Herreweghe, William Christie, Marc Minkowski, Rinaldo Alessandrini ou Enrico Onofri. 


Musicien curieux et créatif, il dépasse les cadres de la musique dite classique en créant le Kosmopolitevitch Orchestar, un ensemble de musique des Balkans. Il s’intéresse ainsi à la musique traditionnelle, des Pays Celtes à l'Iran et participe à de nombreux stages et séminaires en Roumanie et en Grèce, pour d’approfondir sa connaissance et son vocabulaire musical.   

_DSC4080 2.jpg

Lucca Alcock
Contrebasse / Direction artistique

Morag Johnston

Alto

 

Morag Johnston est une violoniste baroque qui a étudié au Conservatoire royal de La Haye, et au Conservatoire de Musique de Brême. Récemment, elle a travaillé avec Le Banquet Céleste, La Camerata Chiara, et l’Ensemble Baroque de Rennes. En 2020, elle interprète Locatelli et Bach en soliste au Festival Recordara de Nantes. Elle enregistre Les Sept Dernières Paroles du Christ sous la direction d'Hervé Niquet pour France Musique et L’Abbaye aux Dames. En Allemagne, elle travaille régulièrement avec l'Ensemble Schirokko à Hambourg. Elle s'est produite à l'Elbphilharmonie, à la Totnes Early Music Society, avec la Dutch National Opera Academy et au Globe Theatre de Londres. Elle a remporté la bourse North Nibley et avec son ensemble The Brewery Band, le Stroud Green Festival Ensemble Award.


Pédagogue passionnée et diplômée, elle a enseigné au Royal Birmingham Conservatory et à la Huntly Summer School qu'elle a dirigée pendant 10 ans. En 2020, elle a mis en place le projet de mémorisation Scottish Whispers qui enseigne la musique folk aux étudiants du monde entier avec une méthode auditive unique. En 2021, elle entamera ses recherches sur les techniques de mémorisation à l'Université d'Aberdeen.

Morag.jpg

Morag Johnston
Alto

Bertille Mas

Violoncelle

 

Bertille commence ses études de violoncelle à Paris. 

Elle entre en 2015 à la Franz Liszt Academy de Budapest dans la classe de Miklos Perenyi et Istvan Varga. En Hongrie elle a l’opportunité de jouer avec l’Orchestre du Festival de Budapest, l’Opéra ou encore l’Orchestre de Chambre Franz Liszt. En 2019, elle reçoit un premier prix au Concours Léo Weiner en Sonate. Diplômée en 2020, elle poursuit ses études au Royal College of Music de Londres dans la classe de Richard Lester et Sarah Mc Mahon en moderne comme sur Violoncelle Baroque.

Bertille a travaillé sous la baguette de Ivan Fischer, Péter Eötvös, Gabor Takacs Nagy, François-Xavier Roth ou encore Alexandre Bloch.

_DSF2367.jpg

Bertille MAS 
Violoncelle

Diane Mugot

Basson

 

Originaire de Monaco, Diane Mugot intègre en 2012 la classe de Julien Hardy au CNSMD de Lyon et bénéficie notamment de l’enseignement de Diego Chenna à Freiburg dans le cadre du programme Erasmus.

 

Parallèlement à ses études sur instrument moderne, Diane suit des cours de bassons historiques et a étudié auprès de Giorgio Mandolesi au CNSMD de Paris.

 

Passionnée par la pratique d’ensemble, elle se produit régulièrement au sein de diverses formations de chambre et orchestrales professionnelles en France et en Europe. 

_DSC4034.jpg

Diane Mugot
Basson

Marguerite Neves

Clarinette

 

Marguerite Neves est originaire d’Evian-les-Bains (74) où elle découvre la musique. Après l'obtention de son baccalauréat et un passage par le Conservatoire à Rayonnement Régional (CRR) d'Annecy, elle poursuit ses études supérieures de clarinette au conservatoire du XIIème arrondissement de Paris, à la Haute Ecole de Musique de Lausanne et au Conservatoire Royal d’Anvers. 
Au cours de l’année 2019 elle rencontre Christian Laborie et Nicola Boud, deux clarinettistes spécialisés dans la recherche et la pratique des instruments d’époques. Grâce à eux, Marguerite développe un intérêt particulier pour la clarinette historique. Elle étudie aujourd’hui cette discipline au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris ainsi qu’à l’Abbaye aux Dames de Saintes. 
Marguerite s’épanouit particulièrement dans le domaine de la musique de chambre et prend plaisir à explorer le répertoire de plusieurs époques dans diverses formations.

_DSC4089.jpg

Marguerite Neves
Clarinette

Cyril Vittecoq

Cor

Cyril Vittecoq commence l'apprentissage du cor moderne à l'âge de 8 ans à Paris dans la

classe d'Emmanuel Padieu. Il continue son parcours aux conservatoires de Rueil Malmaison et Gennevilliers auprès de Jean Michel Vinit et Patrice Petitdidier.

Parallèlement à ses études, il se tourne vers la pratique des instruments historiques

(périodes baroque/classique/romantique) au CRR de Paris.

Actuellement étudiant au Conservatorium van Amsterdam dans la classe de Teunis van der

Zwart, Cyril participe régulièrement aux académies du JOA à Saintes, de l'OFJ Baroque, du Nordic Baroque Orchestra et de l'académie des Siècles.

Cyril Vittecoq est corniste dans l'orchestre La Grande Écurie & La Chambre du Roy ainsi

que dans l'ensemble Gli Incogniti avec Amandine Beyer.

Cyril est membre fondateur de l'ensemble Astrolabe.

_DSF2289.jpg

Cyril Vittecoq
Cor

Cyril Vittecoq

Cor

 

Cyril Vittecoq commence l'apprentissage du cor moderne à l'âge de 8 ans à Paris dans la

classe d'Emmanuel Padieu. Il continue son parcours aux conservatoires de Rueil Malmaison et Gennevilliers auprès de Jean Michel Vinit et Patrice Petitdidier.

Parallèlement à ses études, il se tourne vers la pratique des instruments historiques

(périodes baroque/classique/romantique) au CRR de Paris.

Actuellement étudiant au Conservatorium van Amsterdam dans la classe de Teunis van der

Zwart, Cyril participe régulièrement aux académies du JOA à Saintes, de l'OFJ Baroque, du Nordic Baroque Orchestra et de l'académie des Siècles.

Cyril Vittecoq est corniste dans l'orchestre La Grande Écurie & La Chambre du Roy ainsi

que dans l'ensemble Gli Incogniti avec Amandine Beyer.

Cyril est membre fondateur de l'ensemble Astrolabe.

Cyril .jpg

Cyril Vittecoq
Cor

Je suis un paragraphe. Cliquez ici pour ajouter votre propre texte et me modifier. C'est facile.

Actions culturelles

 

Dans le cadre de la résidence, des actions culturelles ont été organisées afin de faire découvrir la musique aux plus jeunes.

L'ensemble a accueilli des enfants du centre de loisirs Scoubidou et des lycéens du lycée Sacré Coeur pour une répétition publique et une rencontre. Les musiciens ont également passé une matinée à l'école Notre Dame de Langueux afin de faire découvrir les instruments et la musique de Beethoven aux classes de maternelles et de CP. Enfin, une rencontre a été organisée avec les grands élèves du conservatoire de Saint Brieuc afin d'échanger avec eux sur les oeuvres au programme et les études supérieures musicales en Europe. 

 

20211126_085957.jpg
 
 

Retour en images
REsidence 2021

Autour de Beethoven et Berwald

Saint Brieuc - Du 22 au 28 novembre 2021

En novembre 2021, l’ensemble a passé une semaine de résidence au conservatoire de Saint Brieuc pour une semaine de répétitions suivie de concerts, mais aussi de rencontres avec différents publics. 

 

Les musiciens ont préparé un programme qui mettant en relation une œuvre d’un compositeur connu du grand public avec une œuvre d’un compositeur de la même époque, selon nous injustement oublié. Le programme proposé a ainsi mis en miroir le Septuor pour cordes et vents de Beethoven, oeuvre de jeunesse du grand compositeur allemand, avec le Grand Septuor de Franz Berwald, un compositeur romantique suédois, contemporain de Beethoven. 

L’intérêt de cette démarche est multiple. D’une part, d’un point de vue musical, nous souhaitons explorer en profondeur une époque musicale et ses spécificités. D’autre part, cette démarche permet aux différents publics d’entendre des pièces d'un compositeur qu’ils connaissent peut-être déjà sous un angle nouveau, mais aussi de découvrir un compositeur moins connu. Nous souhaitons ainsi proposer de nouvelles manières de faire découvrir cette musique, tout en l'intégrant dans un contexte historique et culturel plus vaste. 

Enfin, cette résidence répond à notre désir de mener un projet ancré sur le territoire, en rayonnant dans les Côtes d'Armor, en proposant des concerts dans des lieux de patrimoine comme la chapelle St Yves, mais aussi en proposant des actions "hors les murs", en allant à la rencontre des différents publics. 

Cette semaine, rythmée par des rencontres avec les élèves du conservatoire de St Brieuc, de l'école Notre Dame de Langueux, le centre de loisirs Scoubidou et les lycéens du Sacré Coeur,  s'est achevée par trois concerts à Saint Brieuc, Dinan et Langueux, les 26, 27 et 28 novembre. 

 

RETOUR EN IMAGES